Capture d e cran 2022 05 03 a 09 22 58

Françoise fait vivre l’lingue picarde !

Le 04/05/2022 0

Dans Rencontre

Enseignante retraitée, Françoise Desmaret est aujourd’hui une femme de radio et de spectacle. Elle anime l’émission «T’es d’min coin» sur les ondes de France Bleu Picardie et fait vivre la langue de son enfance autant que faire se peut.

Nous retrouvons Françoise Desmaret dans sa demeure amiénoise. Maison typique d'après-guerre à l'ambiance chaleureuse, à l’image de sa propriétaire. Les marionnettes Lafleur et Sandrine habillent les murs pourpres. Sa bibliothèque est remplie de livres sur la Picardie et le picard. Sur son secrétaire trône la bible de l'Amiénoise : L’Amassoér dictionnaire français-picard/picard-français de Marie-Madeleine Duquef alias Tchotchotte. Rien d’étonnant quand on sait que la défense et la transmission de cette langue animent l'existence de Françoise Desmaret.

La langue au cœur

Quand elle commence à parler, il est impossible de ne pas être retenu par cette voix singulière, qui porte, et qui investit l'entièreté de la pièce. Les phrases de l’Amiénoise sont entrecoupées d’expressions locales. On peut le dire, elle n’a pas sa langue (picarde) dans sa poche ! Née à Villers-Faucon dans les années cinquante, la Samarienne est imprégnée de picard depuis son plus jeune âge : «c’est le parler de mon enfance, c’est la langue de mon papa, de la même manière qu’on ne renie pas ses parents, on ne renie pas ses origines, on ne renie pas sa langue». Françoise a un amour infini pour le parler de sa jeunesse.

Elle le transmet et le fait vivre depuis quelques années. La découverte de L’Agence Régionale pour la Langue Picarde (ARLP) l'amènera à participer activement à sa sauvegarde et sa transmission «quand j’étais enfant, on n’avait pas le droit de parler notre langue, alors qu’elle fait le sel de notre culture». Elle deviendra alors Vice-présidente de l’ARLP, et commencera une nouvelle vie : sa première mission sera d’aller à la rencontre de Michou à Montmartre.

Vient ensuite sa première participation à l’émission «T’es d’min coin le meilleur de la Picardie» pour représenter Yves Landos, alors coordinateur départemental du Téléthon. François Morvan, animateur de l’émission, repère son parler et l’intègre à l’émission pour «La leçon de picard» et «La petite histoire de Françoise». «Ce jour-là, je suis devenue la femme de «T’es d’min coin» !» Sa voix est reconnaissable entre mille avec son timbre si particulier! «Cela arrive souvent, en faisant mes courses, que j’entende dire “je connais cette voix !” ou “je vous reconnais”» puisqu’elle participe aussi aux côtés de Thibaut Rysman, à l’émission «Et si on allait bien» diffusée sur France 3 Hauts-de-France.

Françoise fait vivre ce parler à travers la radio et la télé mais aussi l’écriture : elle rédige chaque mois La tchotte bavette à Françoise, lettre d’information destinée aux adhérents de son association Le tchot souper de Françoise. On la retrouve aussi sur scène, depuis 2013. La Samarienne organise des Tchots Soupers, un concept de repas-spectacle reposant sur la devise : «bin minger, bin rigoler pis s’tchulturer ». «Ce sont des vrais moments de rencontres basés sur l’humour et le rire. J’ai beaucoup de retours de participants qui me disent qu'au-delà du bon moment passé, ils sont heureux d’avoir appris quelque chose sur notre patrimoine. Que du bonheur ! ». Elle est sur scène, vêtue d’une tenue d'hortillonne traditionnelle, un panier rempli de légumes sous le bras et accompagnée de ses fidèles marionnettes.

Françoise sur scène

Le spectacle, l’Amiénoise aime ça ! Preuve en est, elle est récemment montée sur les planches pour son premier spectacle Tchotte Françoise se jette à l’eau. Un show mêlant humour et culture picarde. « J’ai écrit ce spectacle à la demande d’une de mes anciennes stagiaires, Anne Delbrayelle, Présidente du Rotary Club Amiens Cathédrale, pour une action de bienfaisance destinée aux bénévoles de la Société Nationale de Sauvetage en Mer de Fort-Mahon pour l’achat d’un tracteur. » Françoise a la Picardie dans le cœur et au bout des lèvres. Elle est bien décidée à faire vivre sa langue régionale tous azimuts : à la télé, à la radio, ou sur scène, l’atypique Amiénoise nous rappelle l’importance du patrimoine picard, à travers son histoire, ses lieux incontournables, sa langue et sa gastronomie. Et... Ch’est point fini !

Inteview : Léandre Leber
Rédaction : Ryad Hammoud
Photos : Kevin Devigne

 

Retrouvez notre contenu complémentaire autour de Françoise Desmaret

Vidéo : Françoise Desmaret déclame son amour pour Simone Veil

Vidéo : Françoise Desmaret rencontre Michou

Podcast : Françoise Desmaret évoque Tchotchotte et le Quai Belu

Podcast : Françoise Desmaret raconte Marie Fouré

Ajouter un commentaire

Anti-spam