Capture d e cran 2022 05 03 a 14 16 53

Aronnax, sur les traces de Jules Verne

Le 04/05/2022 0

Dans Tourisme

Jules Verne. Quelle figure amiénoise peut se targuer de posséder une aura aussi importante que celle du génial écrivain ? C’est pour honorer sa mémoire que la ville et la métropole amiénoise ont lancé, le 24 mars dernier, jour anniversaire de la mort de Verne, le Parcours Aronnax. 

Vous avez pu voir fleurir, le long de certaines rues amiénoises, d’étranges pupitres ornés de fusées et d’étoiles. Ce sont ceux du parcours Aronnax. Un parcours qui vous invite à une pérégrination autour de la cité picarde sur les pas de l’auteur des Voyages extraordinaires. 2,6 km, et à peu près 80 minutes (vous l’avez ?), c’est la distance et le temps qu’il vous faudra pour achever cette aventure pédestre. Pierre Aronnax, c’est l’autre héros de Vingt Mille Lieues sous les mers. Il est souvent moins connu que le Capitaine Némo et pourtant, beaucoup s’accordent à dire qu’il est le personnage principal du roman. Les illustrateurs qui se sont attaqués à l’ouvrage ont quasiment tous représenté Aronnax sous les traits de Jules Verne. Preuve, peut-être, que l’écrivain s’est caché sous le masque du scientifique...

De la gare au cimetière

C’est en tout seize étapes qui balisent Aronnax. À chaque étape, son pupitre. L’aventure débute place Alphonse Fiquet, face à la gare. Votre déambulation vous mènera ensuite dans différents lieux phares amiénois, dont certains ont un lien direct avec la vie de Jules Verne. Le cirque par exemple, qu’il inaugura en 1889. Évidemment, sa fameuse demeure où il écrivit certains de ses plus grands chefs-d'œuvre. La mairie aussi, où il siégea en tant que conseiller municipal de 1888 à 1904. Ce ne sont là que quelques étapes de ce circuit vernien qui se conclut au cimetière de La Madeleine face à sa sépulture. Le parcours vous propose un nouveau point de vue sur la ville, il lui appose un filtre onirique. Il met en lumière des aspects peu connus de certains lieux. Le Pavillon de l’Octroie par exemple, qui a inspiré Verne puisqu’il apparaît dans le roman Le Secret de Wilhelm Storitz. Ce n’est là qu’un des nombreux trésors cachés que vous offre cette aventure.

L'intégration au premier plan

Le voyage proposé vous plonge, grâce à l’interactivité des pupitres, au cœur de l'œuvre de l’artiste. Sur ces derniers se trouvent des fragments d'œuvres, des textes originaux en lien avec ses ouvrages et sa vie, des illustrations et des photos. Sur le premier pupitre, qui se situe à la gare, nous retrouvons un texte où Aronnax s'adresse directement à nous. Il nous raconte ses mésaventures avec le Kraken et nous invite à commencer le parcours.

Ça, ce n’est que la face émergée de l’iceberg. Les pupitres disposent de QR codes qui vous permettent d’aller plus loin dans l'expérience. Une fois scannés, ils vous redirigent vers du contenu supplémentaire et inédit : extraits d'œuvres lues par le comédien samarien Jean-Michel Noirey, vidéos d’animations réalisées pour l’occasion, ou encore quiz interactifs à destination des enfants. Parce que oui, Aronnax est une aventure pour tous.

Un parcours inclusif

À l’aune de l’universalité du romancier et de son prestige international, les textes sont traduits en sept langues. L’anglais est directement disponible sur les pupitres, les autres langues sont proposées numériquement via les QR codes. Dans cette démarche d'inclusivité, la ville a souhaité rendre le parcours accessible aux personnes en situation de handicap, il le sera à compter du deuxième semestre 2022.

Voyager aux quatres coins du monde et aux confins du génie créatif de Jules Verne tout en restant dans la ville où il a posé ses valises lui, le natif de Nantes. Voilà ce que vous propose Aronnax. L’écrivain parlait d’Amiens en ces termes : «la société y est cordiale et lettrée. On est près de Paris, assez pour en avoir le reflet, sans le bruit insupportable et l’agitation stérile.» Aujourd’hui, la ville qui l’a accueilli et qu’il a tant chérie lui rend hommage à travers cette expérience. Embarquez dans le vaisseau pour un voyage extraordinaire, de la gare au cimetière et au centre de l’univers onirique et créatif de Jules Verne.

Vous avez aimé l'article ? Soutenez la campagne KissKissBankBank de Dicilà.

Rédaction : Ryad Hammoud
Photos : Kevin Devigne

Ajouter un commentaire

Anti-spam