Souffle de la terre repetition cavaliers dicila kevin devigne 22

Le souffle de la terre : Les cavaliers lâchent les chevaux pour le grand jour

Le 12/08/2022 0

Dans Tourisme

Alors que le spectacle Le Souffle de la Terre sera de retour le 19 août, les bénévoles d'Ailly-sur-Noye sont en ébullition. Les répétitions s'enchaînent, les ajustements s’opèrent et, peu à peu, le spectacle se peaufine. Mercredi dernier, la cavalerie répétait, et ça tombe bien, Dicilà était là !
 

La 35ème édition du Souffle de la Terre commence le 19 août. Après deux ans de pause due au Covid, Ailly-sur-Noye prendra, tous les vendredis et samedis jusqu’au 17 septembre, des allures de théâtre géant. Si pour les spectateurs, c’est un rendez-vous à ne pas manquer, c’est également le cas pour les plus de 800 bénévoles engagés sur le spectacle.
 

Les répétitions, à cheval sur l’excellence et la bonne humeur

Ce mercredi soir à Ailly-sur-Noye, il est 19h quand nous arrivons, c’est un soir d’été comme on les aime, le soleil jaune éclaire l’espace Pierre Normand où se déroule le spectacle. Les premiers cavaliers partagent un repas, venus en famille ou entre amis, l’ambiance est festive, à cheval entre plaisanteries et légèreté.

L'arrivée des cavaliers et de leurs chevauxL'arrivée des cavaliers, et de leurs chevaux

Peu à peu, les 29 chevaux et Haribo, l’âne du spectacle, arrivent avec leur propriétaire, cavaliers amateurs pour la grande majorité. Les montures sont préparées avec soin puis à 20h30, le coup d’envoi est lancé. 

Anne-Marie, responsable de la cavalerie pour le spectacle, mène la danse. Micro en main, cette dernière orchestre les répétitions. Elle connaît sur le bout des doigts le spectacle ; des techniciens aux chevaux, connaît le prénom de chacun et organise les répétitions avec une main de fer.  Les tableaux s’enchainent, des romains aux années folles, en passant par les croisades, Anne-Marie ajuste au mieu le placement des cavaliers pour retranscrire les 20 000 ans d’histoire du spectacles.

Souffle de la terre repetition cavaliers dicila kevin devigne 17Les tableaux s'enchaînent sous le regard attentif d'Anne-Marie

Souffle de la terre repetition cavaliers dicila kevin devigne 28Elodie Caplier, bénévole depuis 2015

Tous les ans, c’est environ 80 personnes nouveaux bénévoles au souffle de la terre. 
Si bon nombre de cavaliers sont nouveaux, c’est aussi le cas pour beaucoup de chevaux. L’enjeu est donc que tout le monde trouve sa place et se familiarise avec le spectacle afin d’être prêt le grand jour. 
Il y a beaucoup de scènes où les chevaux sont en groupe, on arrive donc à équilibrer entre ceux qui sont là depuis des années et qui sont hyper rodés, et les nouveaux qui s'intègrent dans le mouvement de la scène” nous explique Elodie Caplier, cavalière bénévole depuis 2015.

Pour un cheval, participer à un spectacle comme celui-là n'est pas évident, il est important d’acclimater l’équidé aux décors, costumes et accessoires. "Lundi, lors de la première répétition, nous les avons habitués au bouclier : le fait que quelqu'un arrive et donne un bouclier à côté du cheval, ça peut être compliqué. Il y a une scène où nous sommes tous au galop et on a un drapeau, pour le cheval qui porte le drapeau, il faut qu’il soit habitué à avoir quelque chose qui vienne claquer sur ses fesses et pour celui de derrière, le fait d’avoir un drap qui vole c’est des choses que nous devons régler, c’est pour ça que nous avons huit répétitions.” raconte Elodie, le sourire aux lèvres et un œil attentif à ses deux chevaux, attachés plus loin. 

Souffle de la terre repetition cavaliers dicila kevin devigne 14Chevaux et cavaliers incarnent 20 000 ans d'histoire picardes

Pour les cavaliers, qui vivent au rythme du “Souffle” pendant plusieurs semaines, il reste six répétitions avant le 19 août, date qui marquera le début de la saison. Impatience, enthousiasme et sérieux se bousculent. Tous ont hâte de renouer avec le trac et l’adrénaline du jour J. En attendant, le temps est aux répétitions : habituer chevaux et cavaliers aux lumières, aux sons, à la musique et aux costumes.

Nous avons également rencontré Madeline Duriez, costumière du spectacle. Notre photographe s'est également infiltré dans les coulisses des costumes et aux répétitions des cavaliers.

 

Rédaction : Jeanne Bourgois
Photos : Kevin Devigne

 

souffle de la terre ailly-sur-noye cheval chevaux spectacle amiens picardie tourisme culture art

Ajouter un commentaire

Anti-spam