Culture : Bali Dou, la passion de la musique avant tout

Le groupe Bali Dou a vu le jour en 2019, sous l’impulsion d’Agnès et Charles, deux étudiants dynamiques. Rencontre avec les deux artistes.

« On s’est rencontré en soirée, comme toute bonne rencontre se fait » rigole Charles, batteur du duo Bali Dou, créé en 2019 avec Agnès, chanteuse et guitariste du groupe. « Agnès avait déjà ses propres compositions, je me suis rajouté par dessus simplement avec la batterie et l’accord des sons, mais c’est vraiment Agnès qui incarne ce projet Bali Dou » poursuit l’étudiant originaire de Clermont, dans l’Oise. L’aventure commence en 2019 pour les deux étudiants, qui côtoient plusieurs scènes dont celle de la Lune des Pirates, à Amiens.

Charles et Agnès, deux étudiants passionnés de musique.

En janvier 2021, le travail des deux dernières années s’est concrétisé par la sortie d’un premier EP, intitulé « Paysage », composé de trois titres. Un achèvement pour les deux artistes : « On a sorti trois titres, dont un avec un clip. On a vraiment posé toutes les bases du projet dans cet EP, ça nous a pris quasiment toute l’année 2020. Sortir ça, avec tout un côté visuel également, ça montre clairement là où on veut aller dans le futur. » détaille les artistes, réunis sous le nom de Bali Dou. Toutefois, un petit regret habite le batteur du duo : « Avec le contexte sanitaire, on n’a pas eu la possibilité de défendre cet EP sur scène. C’est la seule petite déception. Mais ça nous pousse à nous réinventer, dans notre communication notamment.»

Un nom particulier qui questionne, et quand l’origine du nom Bali Dou est demandée, c’est avec légèreté que la jeune chanteuse nous avoue « Alors, il n’y a pas spécialement d’histoire derrière, ça sonnait simplement bien ! Je me dis qu’il faut inventer une petite histoire autour du nom quand même.»

Influences et inspirations

Leur musique ne vient pas de nulle part évidemment, elle s’inspire d’artistes français mais aussi d’artistes étrangers : « Je prends mes inspirations sur un énorme panel, même si beaucoup se rejoignent. Je dirais surtout Alice Phoebe Lou dans le travail musical, et sinon ça peut rejoindre Pomme dans l’écriture surtout. » décrit Agnès, vite rejoint par Charles dans les propos : « On n’écoute pas tout le temps Pomme par exemple, mais c’est une inspiration qui est tout le temps là, dans un coin du projet. Marika Hackman également, plutôt de mon côté dans les arrangements rythmiques, pour trouver un mariage parfait avec la voix d’Agnès, est une grande influence. »

Les artistes s’inspirent de plusieurs noms de la scène nationale et internationale.

Tu fais un groupe dans ton lycée, tu fais des reprises […], c’est très moche mais ça t’apporte de la passion et des projets en tête

Charles, batteur de Bali Dou

La famille joue souvent un rôle essentiel, Agnès et Charles ne dérogent pas à la règle : « Je fais de la guitare depuis que j’ai 5 ans. J’ai fait 9 ans de guitare classique, puis c’est une fois arrivée au lycée où on avait un groupe de potes, tous musicos (sic), on était tous dans la même classe, et c’est là où j’ai le plus kiffé la musique. » détaille la chanteuse. « Moi c’est un peu le même parcours. J’ai commencé la batterie à 10 ans. Et après, des petits groupes de potes se forment, au début tu fais un groupe dans ton lycée, tu fais des reprises style Nirvana tout ça, c’est très moche mais ça t’apporte de la passion et des projets en tête. » enchaîne Charles.

Retrouvez les goûts et couleurs des deux artistes juste ici.



Arthur Lasseron

Crédit photo : Léandre Leber – Dicila.media

!Signaler

Envoyer un message