Culture : « Mia and Co » de Vanyda et Nicolas Hitori De

La série Mia & Co (Ed. Dargaud) imaginée par le dessinateur amiénois Nicolas Hitori De et la scénariste Vanyda compte aujourd’hui trois tomes. L’héroïne éponyme et sa bande de copains que l’on a connus collégiens, sont désormais au lycée à Amiens.

Mia est toujours dans le privé tandis que ses camarades fréquentent le lycée public voisin qui dispose d’un club de cinéma. Passionnée de vidéo, la jeune fille n’hésite pas à se faufiler par le grillage, entre les deux écoles, pour assister discrètement aux séances du club en question. « Y a une caméra, des micros, on peut se familiariser avec le matos, c’est vraiment intéressant », se réjouit-elle. Là-bas, elle se lie d’amitié avec Rudy, un lycéen qui partage la même passion. Lorsque le professeur demande à ses élèves de réaliser un court-métrage pour les vacances de noël, Mia mobilise ses meilleurs amis, Gauthier, Louka, Zouzou… qui participent au tournage de son film d’horreur. Délaissant pour un temps leur console de jeux, les jeunes se lancent à fond dans l’aventure. Accessoires, trucages, effets spéciaux, les moyens sont limités mais toute l’équipe s’en donne à cœur joie.

Nicolas Hitori De lors des Rendez-vous de la bande dessinée d'Amiens
Nicolas Hitori De lors des 24es Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens

Une histoire d’amitié

L’enthousiasme de Mia est communicatif et, comme dans les précédents tomes, c’est l’amitié qui prime ici. Les copains ont grandi mais restent solidaires. Toujours centrée sur le quotidien de ses héros, la série s’inspire largement de l’adolescence des deux auteurs et de nombreux personnages du livre existent dans la réalité ! Le trait dynamique de Nicolas, son sens du découpage et de la mise en scène, le format et la couverture souple des albums, donnent à Mia & Co des allures de manga… mais en version Hauts-de-France ! La ville d’Amiens est facilement identifiable dans la BD. Le dessinateur, qui revendique l’influence du mangaka japonais Mitsuru Adachi, tenait beaucoup à faire connaître à ses lecteurs l’atmosphère de sa région natale. Sa carrière internationale, la Disney Academia de Milan ou son séjour à Portland aux États-Unis, ne lui ont pas fait oublier d’où il vient.

Alexandra Oury

!Signaler

Envoyer un message