Commerce : La boîte à bio, l’épicerie vrac zéro déchet

Tendance de ces dernières années, le vrac envahit les rayons des supermarchés et des épiceries. Un phénomène auquel Amiens ne fait pas exception, découverte de ce concept avec le propriétaire de l’épicerie La boîte à bio.

Martin Devise a ouvert son commerce, place de l’hôtel de ville le 27 avril 2019. En lieu est place d’une bijouterie, entièrement rénovée, l’épicerie bio du jeune homme a des allures de chalet. C’est après un stage chez La Vie Claire , enseigne spécialisée dans le bio, que Martin Devise, alors étudiant en école de commerce, trouve sa voie. Nous sommes en 2016, à cette époque le vrac est un concept nouveau en France. Cinq ans plus tard, d’une vingtaine d’épiceries vrac, on en compte désormais plus de 700 en 2021. Et le marché devrait poursuivre son extension. La loi « climat et résilience » adopté par le parlement le 20 juillet, prévoit que les supermarchés consacrent 20% de leur surface au vrac d’ici 2030.

Sensible à la cause environnementale, Martin Devise, a bien senti qu’il fallait « faire quelque chose ». La demande des clients était forte, mais l’offre insuffisante. À l’ouverture de son épicerie il y a deux ans, on trouvait près de 400 références. « Au départ ce n’était que du vrac sec et au fil des années se sont ajoutés les cosmétiques, les produits d’hygiène, les fruits et légumes que je ne pensais pas forcément faire au début et les liquides alimentaires. L’huile d’olive n’est vendable en vrac que depuis 2018. » Aujourd’hui la boutique compte plus de 600 références toutes en certification vrac et bio.

Local, bio et zéro déchet : équation impossible ?

Le concept originel n’a pas bougé d’un iota : objectif zéro déchet. Les produits en bouteilles sont consignés, il n’y a pas d’emballage et tout est bio. Avec ces contraintes, il est parfois difficile de trouver des produits en local. Par exemple, pour se procurer du lait bio dans des bouteilles consignées, Martin Devise a dû se rendre en Belgique. Depuis le début d’année, le jeune homme de 25 ans a installé un frigo pour proposer des produits frais.

Fort de son succès, une nouvelle « boite à bio » a vu le jour à Compiègne cet été. Avec désormais deux commerces à gérer, Martin Devise ne fait pas de plans sur la comète et entend se stabiliser.

La boîte à bio est située au 12 Place de l’Hôtel de Ville – 80000 Amiens


Julien Benesteau

crédit photos Julien Benesteau Dicilà

!Signaler

Envoyer un message