Entrepreneuriat : La recherche d’emploi en un clic !

Lancée en mars 2017, l’application « MY-ROCKET » connaît depuis un succès remarquable, avec plus de 300.000 utilisateurs. Nous avons voulu en savoir plus sur son fonctionnement avec le créateur de l’application, Gauthier Bailleul.

Amiénois d’origine, Gauthier Bailleul a créé l’application « MY-ROCKET » à partir d’un constat simple : « Nos différents projets nous ont amené à collecter de nombreuses données, à la fois d’entreprises et de particuliers. Avec toutes ces datas, on se devait de faire quelque chose pour les personnes en recherche d’emploi, afin de les aider dans toutes leurs démarches. Alors on s’est dit « Pourquoi ne pas mettre à disposition toutes les données que nous avions collectées, construire un algorithme et donner l’opportunité, à travers ces données, aux candidats de postuler sous la forme de candidatures spontanées auprès entreprises qui n’ont pas encore émis un besoin ? ». L’idée de base était là, s’en est suivi une période de mise en place de l’algorithme avant le lancement de la version bêta de l’application » nous explique l’entrepreneur amiénois.

Un succès grandissant

Fondateur de l’entreprise « Yes We Code », dédiée au développement d’applications métiers entre autres dans le domaine des ressources humaines, l’idée était de créer une application permettant de simplifier l’accès à l’emploi. « On voulait proposer une application mobile qui permettait à un candidat de faire sept candidatures spontanées par jour, sous un format « swipe » comme sur les sites de rencontres, j’accepte ou je refuse de candidater« , un principe simple, ludique et gratuit comme nous l’explique le créateur de l’application. Cette dernière connaît un réel succès, avec déjà plus de 75.000 utilisateurs en quelques mois. En 2019 s’est posée la question de la fréquence d’utilisation d’une application dans le monde actuel. Pour cela, une innovation de taille va être mise en place, le « chatbot », un assistant conversationnel virtuel. « Le but est de donner l’impression au candidat de ne pas avoir à télécharger d’application, pas de compte à créer, et d’entrer directement en chat pour décrire son projet professionnel et être mis en relation avec les recruteurs potentiellement intéressés par ce profil » précise Gauthier Bailleul. Depuis la création de l’application, ce sont plus de 300.000 personnes qui ont complétées une candidature spontanée via cette plateforme.

Des projets pour l’avenir

L’équipe derrière le projet, composée d’une quinzaine de personnes, vise plus haut après le succès connu à Amiens et en France. « On a commencé l’internationalisation. Jusque-là, MY-ROCKET était disponible uniquement en France et DROM-COM. On a démarré le déploiement en Afrique, nous sommes désormais disponibles au Maroc, au Sénégal, au Togo depuis maintenant 3 mois, et on envisage de une implantation dans des pays frontaliers à la France comme la Belgique et la Suisse, notamment pour une question linguistique. On espère pouvoir être au point à la fin du second semestre » précise le chef d’entreprise. Une expansion qui devrait également être agrémentée de plusieurs innovations technologiques, comme celle de la commande vocale, qui devrait permettre au candidat de réaliser sa propre présentation vocale, toujours au travers du « chatbot ». « Cela permet au candidat de montrer sa personnalité et sa motivation, mais ça permet aussi au recruteur d’avoir un premier aperçu du candidat avant de le contacter » ajoute Gauthier Bailleul.

Vous êtes intéressé(e) par cette application ? Rendez-vous sur le site https://www.my-rocket.fr/

!Signaler

Envoyer un message