Entrepreneuriat : Les bijoux d’Emilie lui collent à la peau

Depuis un an, Emilie Détrée est ambassadrice pour la marque de bijou de peau M Paris. Découverte de cet accessoire de mode atypique.

À mi-chemin entre le tatouage et le bijou traditionnel, le bijou de peau se colle à même le corps et se repositionne à l’infini. Cet accessoire original est de plus en plus prisé par la gent féminine. Emilie Détrée est ambassadrice pour M Paris, une marque créée par Adeline Moniez, fondatrice de la Maison Marbella, qui réalise des pièces uniques pour la haute couture. En 2017, Adeline Moniez crée une collection exclusive pour la vente directe, que des indépendants comme Emilie vendent à travers la France. Les pièces sont fabriquées à la main, dans un atelier à Sailly Laurette à côté de Corbie.

Emilie Détrée s’est lancée en mars 2020, comme indépendante, après avoir eu un coup de cœur lors de l’une de ces fameuses « réunions tupperware », en un peu plus « cocooning et girly », il y a deux ans. Depuis, la jeune femme de 40 ans réalise une à deux fois par mois des ventes à domicile, avec des « copines ». Une activité de complément à son métier de décoratrice en événementielle qu’elle occupe encore aujourd’hui.

Emilie Détrée

Bijou de peau, kezako ?

Le bijou de peau « n’est pas indélébile et il s’enlève quand on veut ». En revanche, il n’est pas waterproof. Le bijou colle grâce à un adhésif. Lorsqu’il n’adhère plus, en fonction du pH de la peau, qui « absorbe le produit adhésif en plus ou moins de temps », Marbella a développé un gloss pour redonner de l’adhésif au bijou. Le gloss est fourni avec chaque pièce. Les bijoux aux motifs variés, sont faits à base de strass de Swarovski, de paillettes et parfois même de tissu. Comptez en moyenne une trentaine d’euros pour s’offrir l’un de ces bijoux.


Retrouvez la page Facebook d’Emilie M Les bijoux de peau.


Julien Benesteau

Crédit photos : Elie Leber dicila.media

!Signaler

Envoyer un message