Entrepreneuriat : What The Factory, « fabriquer ce qui ne s’achète pas »

Nicolas Giraud et Annabelle Djakpa ont lancé What The Factory, leur entreprise de conception et de fabrication de dispositifs numériques et interactifs. Installés depuis début mai dans leur atelier de la pépinière Jules Verne, ils peaufinent leur futur Photobooth.

« Je donne souvent cet exemple : le bureau c’est moi qui l’ai dessiné et c’est Nico qui l’a fait, c’est un peu comme ça que ça marche », voilà comment Annabelle résume la complémentarité des deux associés. Annabelle s’occupe de la partie créative de l’entreprise, tandis que Nicolas gère la partie technique.

Avant de se lancer dans cette aventure entrepreneuriale, le couple a monté l’association « Projet Artech » il y a trois ans. Grâce à cette association, ils ont pu tester grandeur nature leurs créations. A l’instar du photobooth, ce dispositif de prise de photos autonome et d’impression instantanée, qu’ils prévoient de louer dans les mois à venir. Le premier prototype doit être présenté le 27 août au festival Le Chahut Vert à Hornoy-le-Bourg. Les retours des utilisateurs permettront de peaufiner le projet.

Des photos pour vos soirées

Nicolas et Annabelle envisage de louer les photobooths pour des événements à un tarif unique de 300 euros. « On ne propose pas d’option, les gens viennent le chercher, explique Nicolas qui s’adresse donc à une clientèle proche d’Amiens, il est conçu pour qu’ils puissent le monter tout seul. » Avec deux caméras positionnées à des hauteurs différentes, il permet aux enfants de faire des photos sans avoir besoin de monter dans les bras de leurs parents. L’objectif à terme pour l’ancien développeur de l’entreprise Awelty, est d’imposer l’idée « que lorsque l’on fait une soirée, il faut un photobooth ».

En attendant, les deux Amiénois proposent d’autres prestations. Avec What The Factory (WTF), « l’idée, c’est que l’on fabrique ce qui ne s’achète pas » affirme Nicolas. Toutes les créations de l’entreprise sont réalisées dans l’atelier, de la découpe des matériaux, à la programmation informatique des composants. Annabelle se charge de concevoir le design.

Jeu éducatif réalisé pour l’association « ET APRÈS ? »

Dernier projet en date ? Un jeu pour l’association samarienne d’éducation à l’environnement « ET APRÈS ? », pour que les enfants apprennent la durée de décomposition des déchets. Le principe est simple. Des pots contenant des déchets doivent être placés dans la zone qui correspond à leur durée de dégradation. Si la réponse est correct, alors un voyant vert s’allume.

Retrouvez les goûts et les couleurs de Nicolas et Annabelle en suivant ce lien.

Toutes les informations pratiques de What The Factory sont disponibles sur les réseaux sociaux et le site internet de l’entreprise.


Julien Benesteau

crédit photos : What The Factory

!Signaler

Envoyer un message