Gastronomie : « Au Quotidien », une cuisine locale et abordable

Peut-on se lancer pendant le confinement ? À cette question, Julien Decoudu et Mélanie Dumont répondent avec un grand « oui ». Inauguré le jour de la Saint Valentin, le restaurant « Au quotidien » ne désemplit pas. Au menu, retrouvez toutes les semaines une nouvelle carte locale et variée.

Ils rêvaient d’ouvrir leur propre établissement, mais ne se voyaient pas se lancer seul. Julien Decoudu ancien militaire dans la marine nationale pendant neuf ans et Mélanie Dumont ont tous deux réussit leur reconversion professionnelle dans la cuisine. D’abord comme traiteur, là où ils se sont rencontrés, puis comme propriétaires de ce tout nouvel établissement à deux pas du Beffroi d’Amiens.

Du local, du local et encore du local

Avec « Au quotidien », l’objectif est simple : « Faire du local et du fait maison à un prix abordable « , « retrouver le goût des choses », avec des produits de qualité et « au prix juste » insiste Julien Decoudu. Tous les producteurs sont affichés dans le restaurant. Parmi lesquels les producteurs présents à Esprit Fermier avec qui ils ont un partenariat, ou encore le kéfir de Colonel Kef et le café de chez DASI Frères. Julien et Mélanie vont même plus loin, puisque le seul service de livraison qu’ils préconisent pour vos repas est Amiénois. « On ne travaille qu’avec Beefast, parce que c’est local et éthique » explique Mélanie.

Vous pouvez déguster des bières de la brasserie de la Somme avec votre repas

Du vegan et de la bonne bidoche

En plus de cela, les restaurateurs souhaitent proposer un « vrai repas vegan », entrée, plat, dessert chaque semaine. « Le but du jeu c’est d’amener les gens à manger moins de viande » explique Julien. Que les viandards se rassurent, il y en a toujours au menu et cuisiné sans matière grasse qui plus est. En revanche, vous ne trouverez pas de frites sur l’ardoise. « On essaie de montrer aux gens que l’on peut très bien manger, ne plus avoir faim et ne pas avoir mangé de pommes de terre ». Le poisson et la viande sont cuits à la juste température, sous vide, dans des bacs d’eau avec un thermorégulateur. Une cuisson longue, accompagnée d’une bonne sauce, « pour que les gens retrouvent le goût des choses ».

Un brunch une fois par mois

La carte est renouvelée à 100% toutes les semaines. Mis à part quelques plats à succès, comme les quenelles vegan, vous n’aurez jamais la même chose. « Notre objectif c’est d’être antigaspi, on réutilise tout ce qu’on peut » explique Julien. Tous les samedis, les deux restaurateurs se rendent au marché afin de sélectionner des produits de saison pour la semaine suivante.

À partir du dimanche 1e août et une fois par mois, le restaurant proposera un brunch. « De 11 heures à 14 heures, il y aura une assiette prédéfinie avec œuf brouillé, pancake, des viennoiseries, du pain, du fromage ect. On est local sur toute l’assiette et il y a une formule vegan. » L’assiette est proposée au prix unique de 20€90.

Le Restaurant « Au Quotidien » se trouve au 11 rue Léon Blum. Retrouvez les menus et toutes les informations pratiques sur la page Facebook du restaurant.


Julien Benesteau

!Signaler

Envoyer un message