Gastronomie : Des p’tits plats pour concurrencer les grands

Depuis 2017, Pierrick Larive cuisine ses « p’tits plats » pour le plus grand plaisir des Amiénois. Rencontre avec un restaurateur qui promeut le « Made in France » et le fait maison au prix des fast-food.

Il était tout seul accompagné d’un livreur quand il s’est lancé en mars 2017. Désormais, Pierrick Larive et son équipe de six employés proposent chaque jour des plats plus variés les uns que les autres. Quatre ans après le lancement des « P’tits plats de Pierrick », le restaurant s’est forgé un nom dans le paysage amiénois. « J’avais le concept au début de vouloir proposer une alternative à la restauration classique et aux fast-food. Je voulais montrer qu’on pouvait faire des plats cuisinés maison sains, au prix d’un BestOf Deluxe. Le tout avec des produits sains. » explique Pierrick Larive. Originaire de l’Oise, il s’est installé dans la Somme depuis maintenant dix ans, avant de se lancer dans le grand bain et créer « Les p’tits plats de Pierrick».

L’établissement des « P’tits plats de Pierrick » est situé au 15 rue Léon Blum, à Amiens.

La diversité et le fait maison comme symbole

Sa marque de fabrique ? Le « Made in France », et pas n’importe lequel : « Pour tout ce qui est viande et légumes, c’est impératif que les produits soient Français. On reçoit tous les produits en brut au restaurant. Tout est ensuite travaillé et transformé en cuisine ici-même. Par exemple quand on fait des éclairs, la pâte à choux est faite par nos soins. » précise le restaurateur de 38 ans. Et devinez ce qui marche le mieux au sein de son établissement ? « La ficelle picarde, ça marche très bien, les gens y sont attachés ! On a aussi nos tiramisus qui marchent pas mal, au même titre que toutes nos pâtisseries. » Pour ne pas « laisser les clients de l’autre côté de la porte« , Pierrick Larive propose plusieurs alternatives de plats à ses clients : « On a toujours une option végétarienne, une sans gluten, une avec du poisson, et une avec de la viande halal. Quand quelqu’un vient ici, il faut qu’il trouve quelque chose qui lui plaise.»

« On est les privilégiés du Covid»

La crise sanitaire n’aura pas stoppé l’activité de Pierrick Larive, au contraire. « On a eu de la chance, on est un peu comme les privilégiés du Covid. On a eu le choix de fermer totalement et de vivre avec les aides, ou soit essayer de tout cartonner (sic). On a développé à fond un service de vente à emporter, et c’est ce qui a permis de nous faire connaître. Ça et également le partenariat avec O’Tera à Amiens qui vend plusieurs de nos produits.»

En attendant un contexte plus favorable à une réouverture en salle, « Les p’tits plats de Pierrick » propose toujours son service de plat à emporter. Et comme Pierrick Larive nous le confie, « pourquoi pas ouvrir un second établissement dans l’Oise.»

Vous pouvez retrouver « Les p’tits plats de Pierrick » sur leur site internet, ainsi que sur Instagram et Facebook.

Retrouvez les goûts et couleurs de Pierrick Larive.



Arthur Lasseron

Crédit photo : Arthur Lasseron – Dicila.media

!Signaler

Envoyer un message