Gastronomie : Eat Burger, le goût de l’Amérique à Amiens

Les frères Massaad sont installés rue de Noyon, à Amiens, depuis maintenant deux ans et demi. Rencontre avec ces anciens globe-trotters amoureux de la cuisine.

En reprenant un ancien restaurant libanais, l’idée de Patrick et Alain Massaad était à l’origine très éloignée de celle de la vente de burgers. « Avant de reprendre ce restaurant, on faisait des sushis dans la région lilloise, donc ça n’avait vraiment rien à voir avec les burgers ! C’est notre premier restaurant sur Amiens. Mais on ne vient pas de la restauration à l’origine, j’ai travaillé au Club Med pendant plusieurs années » avance Patrick Massaad. Il faut dire que ce restaurant, idéalement placé dans le centre piéton amiénois, se crée au fil des années une clientèle solide.

Une carte qui s’adapte au fil du temps

C’est un des enjeux les plus importants pour un restaurateur, savoir fidéliser sa clientèle. C’est pour cela que les frères Massaad tentent de sortir du lot. « Déjà, on utilise que des produits frais, c’est un avantage. On travaille également avec un artisan boulanger qui fait nos pains tous les jours, une boucherie qui nous fournit la viande tous les jours. Nos recettes sont aussi faites maison, ce n’est pas de l’industriel. Certes on achète les sauces par exemple, mais tout le reste est transformé chez nous. » précise Patrick Massaad. En plus d’une fraîcheur authentique des produits, le restaurant s’adapte désormais à sa clientèle, parfois très précise quant à sa demande « On a commencé avec du burger tout simple avec de la viande hachée. On est passé ensuite sur une recette avec du poulet. On a aussi lancé une gamme végétarienne, on a même fait du végan. Pourquoi du végan ? Parce que les gens veulent manger selon leurs goûts. On doit donc s’adapter à la demande des clients pour produire et proposer des produits variés pour ravir toute la clientèle». Preuve en est de cette volonté de se diversifier, le restaurant a lancé cette semaine ses premiers plats du jour !

Patrick Massaad, ancien globe-trotter, est désormais à la tête de « Eat Burger ».

Le covid n’arrête pas la passion

La pandémie mondiale a évidemment mis à mal le monde entier de la restauration. Eat Burger, comme de nombreux restaurants, n’échappe pas à cela « On a perdu toute la clientèle du midi, parce que toutes les sociétés aux alentours sont passées en télétravail. On continue de travailler assez bien le soir, que ce soit avec notre service de livraison ou avec les partenaires de livraison (Uber Eats, Deliveroo, Just Eat…). On avait prévu de s’agrandir et peut-être d’ouvrir un deuxième restaurant, malheureusement avec le contexte financier, on est forcés de repousser ce projet à l’après-covid » déplore Patrick Massaad. Malgré cette situation, les employés ont pu être conservés depuis le début de la pandémie « On est une petite brigade, on est cinq personnes. Tout le monde est là et c’est le plus important. Certes on bénéficie d’aides, comme tout le monde, mais au moins les gens sont là, ils ont leur métier, et on peut maintenir la production».

Les goûts et les couleurs

Plat préféré : « Tout ce qui est à base de viande déjà, on va dire une bonne entrecôte ! »

Série : « Une série ? On va dire Murder sur Netflix. C’est assez long mais passionnant. »

Un monument amiénois : « La cathédrale, soyons correct, c’est le monument phare d’Amiens. Les gens viennent à Amiens notamment pour la cathédrale. »

Une équipe locale favorite : « Sur Amiens, on ne va pas dire le football, c’est compliqué en ce moment. Je vais dire les Gothiques qui marchent plutôt bien. Sinon hors Amiens, étant donné que nous étions sur Lille avant, je vais dire le LOSC. »

Eat Burger : 13 rue de Noyon, 80000 Amiens

Arthur Lasseron

Crédit photo : Léandre Leber

!Signaler

Envoyer un message