Gastronomie : Les Gâteaux de Margot, le goût des bonnes choses

« J’ai fait ce métier-là pour vendre du bonheur aux gens, explique Margot Servoisier, sauf que le bonheur du sucre pur ça n’existe pas, c’est un poison. » C’est avec cette idée en tête que la pâtissière, arrivée à Amiens par amour, ouvre sa boutique les Gâteaux de Margot en 2019.

Une pâtisserie gourmande et saine pour le corps, c’est possible ! Dans sa boutique couleur guimauve, Margot propose toute une gamme de pâtisseries, allant de la réputée tarte au citron corse, au snicoeur, gourmandise préférée de la chanteuse Aryane. Le tout, est réalisé avec des matières premières de qualité, afin d’allier « plaisir gustatif et bien être du corps. »

Il faut dire que Margot aime les challenges ! Pour créer ses recettes, elle se fixe une série de contraintes à respecter : « je n’utilise pas d’additif, pas de glucose, pas de colorant, très peu de sucre, des fois il ne faut pas de beurre, pas d’œufs, pas de gluten. J’utilise une farine semi complète T-80 locale, à base de blé ancien, donc elle n’est pas enrichie en gluten. » Pour Margot, qui est intolérante au lactose et au gluten, ce soin accordé à la qualité des produits s’avère logique.

Margot Servoisier

Bon pour les papilles, le corps et l’environnement

Sa démarche s’inscrit également dans un souci environnemental. La pâtissière fait en sorte de s’approvisionner auprès de producteurs locaux, « si l’on va chercher les choses à l’autre bout du monde, je ne vois pas l’intérêt, argumente-t-elle, il faut faire travailler les gens qui nous entourent, vivre de ce qui nous entoure, c’est pour notre avenir et la qualité est top ! » Pour aller au bout de la démarche, Margot adapte ses recettes « en fonction de la nature et pas l’inverse. » Vous ne trouverez pas de tarte aux fraises hors saison dans la boutique de Margot. Mais, certains produits locaux, comme la farine, le miel ou le thé, sont disponibles à la vente au détail.

La pâtisserie comme réconfort

Cette passion pour la bonne pâtisserie, Margot la tient de son père qui l’emmène depuis toute petite dans les pâtisseries le week-end. Ce qui n’était alors qu’un hobby, s’est transformé en thérapie, pour cette ancienne étudiante dans la finance à Paris, « je n’étais pas à ma place, la seule chose qui me réconfortait dans cette période compliquée, c’était de faire des gâteaux. » confie-t-elle. Aujourd’hui encore, quand elle n’est pas bien, rien de tel qu’un gâteau au chocolat pour le moral.

Après une reconversion réussie dans la pâtisserie et plusieurs expériences dans des grands établissements, Margot souhaitait devenir son propre cheffe, pour être libre de créer. Les Gâteaux de Margot est l’aboutissement de ce changement de vie. Désormais, bien implanté rue Henri Barbusse à Amiens, les activités de Margot et ses deux pâtissières ont été quelque peu impactées par le covid. L’aspect salon de thé de la boutique a dû cesser afin de respecter les mesures sanitaires. De la même manière que les desserts pour les mariages et les cours de pâtisserie ont été arrêtés. Malgré tout, la jeune femme de 27 ans garde le sourire et ne manque pas d’ambitions : « j’aimerais bien ouvrir une autre boutique ». Même si elle préfère ne pas faire de plans sur la comète, « on peut toujours s’imaginer dans 5 ans, on ne sera jamais là où l’on pensait être. »

Retrouvez les goûts et couleurs de Margot Servoisier juste ici et le site des Gâteaux de Margot pour plus d’informations.

Julien Benesteau

Crédit photos Léandre Leber – Dicilà media

!Signaler

Envoyer un message