Tourisme : Découverte des grandes écuries de Chantilly

La réouverture des grandes écuries se fait au trot. Les spectacles équestres, le musée et le centre équestre vous feront voyager dans l’univers du cheval.

Les grandes écuries sont considérées comme les plus belles d’Europe. Elles ont été construites au XVIIIème siècle par le petit-fils de Louis XIV pour y installer ses chevaux de chasse. Le duc d’Aumale a construit des boxes plus grands pour ses chevaux de course à chantilly. Les grandes courses de chevaux, ont vu le jour en 1830. Elles sont toujours courues aujourd’hui et jouissent d’une belle réputation dans le monde équestre.

Dans les années 1980, les grandes écuries sont aménagées pour en faire un musée et un lieu de spectacle. Le Musée du Cheval vous accueille au sein des grandes écuries. Quinze salles présentent la relation entre l’homme et le cheval depuis le début des civilisations.

Affiche annonçant des courses de chevaux à Chantilly.

Les spectacles équestres.

La salle de spectacle équestre peut recevoir 638 spectateurs. En ce moment, la jauge ne permet pas d’accueillir la totalité du public. Malgré l’absence de représentations en public en début d’année, les chevaux n’ont pas perdu la main. « Ils ont été habitués rapidement à recevoir du public puisque dès la réouverture en mai la jauge était de 250 personnes, ce qui a habitué petit à petit les chevaux. Les spectateurs sont dans une certaine retenue concernant les photos pour éviter de déranger les chevaux » explique Diane Lafon, guide des écuries.

Les cavalières et les voltigeurs sont les personnages principaux des spectacles équestres. Les spectacles sont écrits et mis en scène par Sophie et Virginie Bienaimé. Plusieurs arts sont regroupés dans ces représentations : l’équitation, la voltige, la musique et le théâtre. La compagnie équestre propose depuis la réouverture de ses écuries, le spectacle d’été Jusqu’au 15 août. Les représentations du spectacle « il était une fois les grandes écuries «  reprendront du 15 septembre jusqu’aux vacances de la Toussaint.

Julie Michel

Crédits photos : Léandre Leber

!Signaler

Envoyer un message