Tourisme : Le Crotoy, un bol d’air et du miel de la Baie de Somme !

La saison touristique malgré le contexte va s’amorcer… Alors profitons du Crotoy, de sa lumière, de la Baie de Somme, et du «Rucher de la Baie de Somme » nouvellement installés…

Après ces jours de proximité, l’appel du large (à moins de 100km) est nécessaire ! Redécouvrir cette Baie de Somme, classée parmi les plus belles du monde, est un enchantement. A mon goût, à marée basse, et en s’arrêtant à quelques encablures de la cité des pêcheurs pour 15 mn de marche et l’arrivée sur le port du Crotoy, puis poursuivre en longeant la baie et découvrir les façades du littoral d’un côté (certaines très atypiques par les couleurs, l’architecture, leur histoire) et la côte ou à perte de vue, la « plage ». Le temps me pressait et je n’ai pu faire une randonnée, mais actuellement «Rando Baie de Somme » en propose 3 différentes. Il va falloir que j’y retourne pour tester l’une d’elle ! J’ai ma petite idée sur mon choix, rien qu’en pensant ramasser les herbes et les coquillages de cette baie…  J’ai une pensée pour les frères Caudron, avec une école de pilotage sur la plage et leur hangar dans le centre. Quel spectacle cela devait être de faire ses premiers vols dans les airs de la baie… Certes, à l’époque, c’était un village de pêcheur et plus avant encore une ile dont vous pouvez découvrir le plan dans l’église…

Après ce bol d’air sur le trait de côte et les yeux perdus sur la ligne d’horizon lointaine, retour vers le centre et la découverte d’une nouvelle enseigne », très gourmande, « Le rucher de la baie de Somme. De belles guimauves, chocolats, florentins et du miel de fleur sauvage la baie de Somme. Un pas à l’intérieur de cette nouvelle enseigne, et nous sommes accueillis, masqué, par Isabelle Dechepy. Epouse d’un apiculteur local, elle se lance dans l’aventure après avoir connu, avec son mari, les marchés du département (chalet de noël à Amiens, marché du Crotoy et aux alentours). 

Ouvert avec la fin du confinement, Isabelle ne propose que des produits locaux et gourmands. « Nous sommes apiculteurs à Embreville et c’est la 3eme génération ! Nous avons 250 ruches en production et autant en élevage. Mon époux a fait de sa passion son métier. Pour vendre son miel il faisait les marchés mais avec la naissance de notre fille, nous nous sommes dit pourquoi ne pas se stabiliser sur le Crotoy. La boutique ce sont des petits plaisirs, on connait notre produit, il est local, et on ne se prive pas pour le coté plaisir. On fait un miel de fleurs sauvages (argousier, troène sauvage, du chou marin, du Lila de mer), on est les seuls à le faire. Celui-là est typique et récolté en baie de Somme. Nous vendons notre miel et quelques autres produits fait de nos cires d’abeilles.  Mais mon péché mignon c’est le chocolat double caramel. Tout est bon, tout est a gouté et à découvrir !! » nous évoque-t-elle avec le sourire.

A voir les touristes franchir le pas de la porte, l’attrait est là. La livraison de chocolat se faisait pendant notre interview. J’en ai profité pour échanger quelques mots avec Maxime, le chocolatier : « L’un des produits phare est le Florentin, il est fait avec un chocolat du Vietnam à 73%, mais le gâteau battu, la guimauve et les bouchées sont des bons produits aussi ! Pour le choix d’être partenaire d’Isabelle, c’est en premier lieu qu’ils sont des amis. Nous sommes surs de nos produits, on sait comment on les fabrique et on ne se privera pas de bonne chose. Nos produits sont locaux, la farine, les œufs, la crème, ça vient de producteurs locaux. La consommation locale devient une priorité et le bon aussi ! »

Ces quelques heures passées au pied de la Baie de Somme et à déambuler dans Le Crotoy ont ravi mes papilles de chocolats et de miel, mes yeux d’un paysage rare, mes poumons d’air vivifiant et ma peau d’un coup de soleil… Alors à un pas de chez vous, faites quelques pas dans cet ancien village de pêcheur qui a gardé l’un des plus beaux points de vue du monde ? Comme nous pouvons comprendre Manessier,Toulouse-Lautrec, Colette qui ont découvert cette baie du Crotoy. Découvrez et respectez la baie, vous en garderez une émotion, une lumière et le gout d’y revenir…

Léandre Leber
Photos : Léandre Leber – Dicilà

Les goût et les couleurs :
Un livre : La Vagabonde de Colette – et l’un des romans de Jules Verne.
Une musique : Maxence Cyrin – Mer de velours
Un plat : Une salade de salicorne pour l’été !
Une oeuvre : Comment ne pas mettre en avant le travail de Mannessier…

!Signaler

Envoyer un message