Tourisme : Plongez dans le quotidien des soigneuses d’otaries du zoo d’Amiens

De la préparation des repas aux entrainements des otaries, découvrez le travail des soigneuses du zoo d’Amiens.

Du bruit des nageoires, au bruit des perceuses, le parc zoologique a profité de sa fermeture temporaire, pour réaménager le coin spectacle des otaries. « On a agrandi les gradins pour les spectacles. Avec les contraintes sanitaires, on n’a pas le droit de réunir les gens donc il y aura 300 places de spectacles pour fin juin » détaille Pierre Bouthors. Malgré la fermeture au public à cause de la crise sanitaire depuis octobre 2020, la vie des otaries suit son cours. Les soigneuses Manon et Amandine entraînent, soignent et nourrissent quotidiennement les otaries.

Manon et Amandine, soigneuses des otaries.

La confiance que les otaries nous donnent, c’est la plus belle chose dans ce métier là.

Amandine, amiénoise depuis trois ans nous raconte son parcours. « J’ai fait une formation à distance de soigneur animalier et après j’ai dirigé tous mes stages vers les mammifères marins. C’est surtout comme ça que l’on apprend le métier. Les otaries réalisent les ordres grâce aux liens qu’ils ont avec leurs soigneurs sans attendre de nourritures en retour. Mais de temps en temps un petit poisson, c’est bien et ils nous le font comprendre. On a des otaries avec lesquelles on pourrait travailler toute la journée sans qu’elles ne demandent rien et franchement c’est super cool. C’est vraiment le lien entre elles et moi, si on n’a pas de relation avec, c’est peine perdue. Elles nous reconnaissent et nous distinguent, il y a des affinités qui se créent suivant les otaries et les soigneurs, et les coups de cœur sont souvent réciproques entre l’animal et le soigneur ».

Amandine, soigneuse.

Manon, elle, vient de la Lorraine. Cela fait un an qu’elle travaille au parc. Elle affirme que « la passion des otaries ne s’explique pas réellement. Ma préférence était pour les animaux aquatiques, donc je me suis spécialisée comme soigneuse pour les otaries. Elles sont extraordinaires. C’est sur les secteurs marins où l’on en fait le plus. On les entraîne à recevoir des soins. Moi, la plus belle chose dans ce métier, c’est la confiance que les otaries nous donnent ».

Les soigneuses jouent un rôle central dans la réussite des spectacles d’otaries. Les représentations de ces animaux aquatiques reprendront fin juin. Lors de votre visite au parc, il faudra noter que l’entraînement commenté des otaries s’effectue aux alentours de 15h00. Le parc vous attend, petits et grands, pour assister à leurs spectacles et apprécier les nombreux tours de leurs merveilleuses otaries.

Julie Michel

Crédit photo: Léandre Leber

!Signaler

Envoyer un message